Une nouvelle application lancée chez ING Direct

I

La banque en ligne ING Direct a lancé il y a quelques temps une nouvelle plate forme à savoir un nouvel Espace Client. Cette innovation permet aux clients de faciliter la gestion de leur compte en ligne de façon clair, intuitive surtout dans une situation de mobilité que ces clients soient devant un petit ou un grand écran. Effectivement, que le client soit devant un ordinateur, un Smartphone, une tablette numérique, il a la possibilité d’avoir un visuel de la totalité de ses comptes bancaires et épargne.

Possibilité de faire des opérations bancaires multiples

Le client peut également effectuer des opérations bancaires telles que les virements, une commande de chéquier, la procuration d’un RIB, faire une opposition, contacter un conseiller bancaire. Les utilisateurs ont le droit de faire des commentaires et des propositions qui sont tenus compte par l’ING Direct. Cela permet à la banque en ligne de procéder à l’amélioration de ses dispositifs applicatifs. Notons, au passage, que l’application bancaire pour l’iPhone est la 3e version permettant maintenant d’enregistrer les RIB par SMS. Ce n’est pas du tout surprenant d’apprendre que la banque ING Direct compte bien faire évoluer les applications sur l’iPhone. Par exemple, augmenter de façon temporaire les plafonds des cartes bancaires ou encore gérer l’activation des mandats de prélèvements.

Comment éviter la fraude de paiement sur internet ?

Le nombre de paiements mais aussi de transactions bancaires par internet a explosé ces dernières années et l’on sait maintenant qu’elles sont relativement sûres. Mais comme il y a toujours un risque quelque part, il ne faut surtout pas sous-estimer la malice et l’imagination des fraudeurs. C’est pour cela que nombre d’entre nous ne font toujours pas confiance à la toile alors que le pourcentage de fraudes a vraiment diminué par rapport à l’essor du nombre de transactions. Les sites de paiement ont pourtant contribué à la sécurisation par la mise en place de nouveaux protocoles et les efforts ont payé. Les sites bancaires par lesquels passent la plupart des paiements demandent des codes renforcés et supplémentaires lors de la finalisation d’un achat. Les codes reçus par SMS et qui sont à rajouter lors de la finalisation de l’achat est sont un exemple.

Les deux principaux risques restent le fait de l’internaute. En effet, de plus en plus de mails avec l’entête de la banque peuvent induire le destinataire en erreur et s’il est souvent possible de repérer un faux mail par son orthographe ou sa syntaxe, il est tout aussi possible de se laisser prendre par cet hameçonnage. Or on sait que votre banque et bien d’autres organismes ne vous demanderont jamais de fournir vos données pour une quelconque « remise à jour » de votre espace. Si de plus ces données concernent tout ce qui touche les données bancaires, ne jamais les fournir est la meilleure assurance de ne pas se tromper.

D’autres précautions peuvent rassurer et surtout vous permettre de vous mettre à l’abri.

La première consiste à bien vérifier la présence du fameux s dans le https du début de l’adresse du site de paiement ou du site de la banque si vous faites un virement par exemple. Cela prouve que vous êtes bien sur un site sécurisé. Ne jamais se connecter sur un site par l’intermédiaire d’un mail reçu et lorsque vous vous déconnectez, faites le par l’accès fourni par le site visité.

Enfin, protéger votre ordinateur à l’aide d’un bon parefeu et au minimum un bon antivirus vous permettra d’éviter bien des déboires. Et ne pas laisser les mots de passe dans les cookies est encore plus prudent.